Ваш браузер устарел. Рекомендуем обновить его до последней версии.

Bonne année 2017... ou 7525

Posté le 31/12/2016

Avant Pierre Ier, en Russie on utilisait la chronologie depuis la création du monde

La clairière d’hiver

 

Le 19 décembre 1699, le tsar Pierre Ier a signé le décret «Sur l'écriture, dès le 1 janvier 1700, dans tous les documents, des années à partir de la naissance du Christ, non pas à partir de la création du monde». Ainsi la Russie a passé vers le décompte des années adopté en Europe. Mais avant Pierre Ier, nos ancêtres marquaient le nouvel an le 1er septembre. Ce calendrier, ainsi que l'ancien style (le calendrier julien), reste toujours admis par l'église orthodoxe - le cycle annuel de liturgie commence en septembre.

 

La chronologie à partir de la création du monde est venue en Russie de Byzance avec l'orthodoxie. L'année de création du monde, 5509 avant Jésus-Christ, fut calculée en 353 par les exégètes de Constantinople sur l'ordre de l'empereur Constant (plus tard on a adopté comme origine le mars de 5508). Il existe également la chronologie juive, alexandrine, romaine et de nombreux autres systèmes, dans lesquels la date de création du monde diffère de celle de Constantinople par des centaines, voire des milliers d'années.

 

Comme la Bible ne contient pas de datation précise, il est possible de calculer le temps de la vie d'Adam seulement d'après la généalogie ou les prophéties. Mais dans les généalogies, le mot «fils» peut signifier un descendant éloigné, et les prophéties peuvent être interprétées de différentes manières. D'ailleurs, de ce temps-là, même les événements moins éloignés étaient datés vaguement. Par exemple, la date de la Nativité, généralement acceptée à présent, fut calculée par le moine Dionysius en 525. La plupart des érudits modernes croient qu'il s'est trompé de quatre ou cinq ans. Que dire donc de l'époque préhistorique!

 

Source pravda.ru (14/09/2010)

 

Bonne année...